Education Nationale .com Le portail des professeurs et des élèves

aliments : le portail de l'alimentation
Vacances scolaires
2009-2010
2010-2011
Education Nationale
Enseignement dans le monde Enseignement primaire et secondaire en France Enseignement supérieur en France
Examens, diplômes Grandes Ecoles Personnel Enseignant
Budget Recherche Syndicats et organisations
GRANDS PRINCIPES

Liberté de l'enseignement | Laïcité | Signes religieux| Bas-Rhin, Haut-Rhin et Moselle | Rôle de l'État |

 

Laïcité.  

L'enseignement public est neutre en matière de religion, de philosophie, de politique : loi du 28-3-1882 (préambule de la Constitution de 1946 repris dans la Constitution de 1958 qui s'y réfère). L'école publique est non confessionnelle : les personnels pédagogiques (directeurs, surveillants, enseignants) des écoles primaires et secondaires sont des laïques (loi du 28-3-1882, loi du 30-10-1886, Conseil d'État du 10-5-1912). 

L'enseignement supérieur est ouvert aux ecclésiastiques. 

L'enseignement donné est areligieux : la loi du 28-3-1882 affirme la laïcité des programmes, dans lesquels l'instruction morale religieuse est supprimée au profit de l'instruction civique. 

L'école publique est neutre : l'enseignement doit respecter les religions (impartialité stricte) ; une journée de congé est octroyée dans les écoles primaires publiques (loi du 28-3-1882) pour que les parents puissent, s'ils le souhaitent, assurer une instruction religieuse. D'autres textes complètent ces dispositions en permettant la préparation de la 1re communion et autorisant la création des aumôneries dans les lycées et collèges (loi du 9-12-1905). Les élèves doivent respecter une certaine neutralité. 


Ce site a été conçu en accord avec quid.fr Copyright © Les Encyclopédies Quid .

Toute reproduction même partielle est strictement interdite sous peine de poursuites

aliments.org
je t'aime : the love portal // le portail de l'amoursmac : Sculpture Moderne et Art Contemporain
education nationale